L’art de sensibiliser les masses

La propagande politique est un moyen de communication permettant à un politicien de vendre son image et son projet auprès des électeurs. Pour être plus explicite, la propagande est synonyme de publicité. Dans la politique politicienne, lorsqu’on veut organiser des élections (législatives, présidentielles, sénatoriales…), certaines constitutions permettent aux candidats de faire leur promotion durant une période limitée. Ici, il est question de susciter l’émotion de l’auditoire par tous les moyens, quitte à mentir sur certains points. Tout est mis en œuvre pour gagner : détourner l’attention par les discours, désinformer, espionner les adversaires, saboter les meetings des concurrents, etc. Hitler, Staline ou Lénine font partie des spécialistes de la propagande moderne.

Malheureusement, cette technique de sensibilisation, aussi efficace soit-elle, est victime de son succès. En prenant l’exemple des pays pauvres, les politiciens profitent de la crédulité de certains électeurs pour acheter leurs voix, en leur proposant de grosses sommes d’argent.

La perception et l’influence peuvent être façonnées de manière morale, immorale ou amorale, dans l’intérêt de tous ou de quelques personnes privilégiées. Tout moyen audiovisuel peut servir de supports de propagande : panneaux publicitaires, radios, TV, réseaux sociaux, dépliants, livres, reportages, journaux, etc.

Parmi les diverses méthodes, ci-après celles les plus utilisées à l’heure actuelle :

  • Prétendre qu’il faut agir ou penser différemment en raison du statut social : « Porter un manteau en fourrure de vison est réservé aux personnes riches et branchées ».
  • Utilisation de mots à fortes connotations positives ou négatives. Exemple : « Ne votez pas pour X, c’est une personne corrompue. Nous avons les documents qui peuvent le prouver ».
  • Promouvoir ou à contester une opinion en utilisant des mots presque dépourvus de sens. « Dès que je serai élu, je ferai de votre ville la vitrine de notre pays, parce que vous le valez bien ».
  • Faire vendre ou approuver un produit/idée, en utilisant un témoignage non-fiable. Illustration : « Il y a 40 ans, j’ai passé quelques jours de vacances dans votre village. Votez pour moi car je connais vos besoins ».
  • Encourager les gens à penser ou à agir d’une certaine manière simplement parce que d’autres le font. Exemple : « Tous les jeunes de 15 à 25 ans possèdent des smartphones haut de gamme. Pourquoi pas vous ? ».

Pour arriver à leur fin, certains propagandistes font appel aux services de spécialistes de la communication (agence de publicité, journalistes…), et à des politologues expérimentés.

En même temps, il est nécessaire de garder à l’esprit que parfois, la simplicité est le meilleur allié quand on veut marquer le coup https://www.communication-evenements.com/un-moyen-de-communication-efficace/